top of page
P1020844.JPG

Nature vue de l'atelier

L'atelier de poterie devient un espace de médiation artistique

Il permet de ressentir du bien être. Le résultat, l’œuvre crée, n'est pas le plus important. Il s'agit de faire, d'essayer de faire, de sentir, d'être.

La pratique de l'argile avec le modelage, le tournage, permet de vivre des sensations, apporte un épanouissement personnel, du bien être.

L'atelier devient un lieu d'expression, de mise en acte, de prise de conscience corporelle, et peut donner un sentiment d'appartenance à un groupe.

Les notions développées sont :

Tactiles par le contact avec une matière malléable, le ressenti à travers son propre corps est mis en valeur.

De limites ,de durabilité: trace qui s’inscrit dans sa propre histoire; de propreté.

De socialisation: échange, apprentissage et projet commun (dynamique de groupe)

De susciter de l’intérêt  par  la satisfaction de l’objet fini.

Notion de linéarité qui permet de prendre conscience de son propre corps.                       

(L’atelier de poterie est un outil efficace de médiation avec une matière non agressive et douce, à l’opposé du travail du bois  (outil tranchant)

Notion de centre. Notion d’adaptabilité (mouvement de rotation du  tour, force centrifuge...)

Notion de latéralisation droite / gauche

Notion d’élévation de l’argile sur le tour en corrélation du participant qui vie cette élévation  sur un plan personnel; Notion d’écoute et d’échange ...

 

 

IMG-20230811-WA0045.jpg

 

Formé en art thérapie durant 3 ans

Titulaire d'un certificat  de médiateur artistique par l'IRFAT et d'un D.U.F.A .

bottom of page